Abbas R.

04.04.2019 ( Modifié le : 13.08.2019 )
Trial Watch rappelle que jusqu'à ce qu'une éventuelle condamnation soit entrée en force, toute personne accusée ou poursuivie par une juridiction nationale ou internationale est présumée innocente.

Faits

Abbas R. aurait rejoint l’État islamique (ISIS) avec Raad A. en juin 2014 à Mossoul. Le même mois, Abbas R. était présent lors de l’exécution de deux femmes chiites par des combattants de l’Etat islamique et les a aidées à transporter les corps. En octobre 2014, il aurait participé à l’exécution d’un haut fonctionnaire irakien capturé par ISIS après que le groupe ait pris le contrôle de la ville.  Abbas R. aurait, en compagnie d’autres combattants d’ISIS, y compris Raad A. escorté le captif jusqu’au site d’exécution à Mossoul. Il l’aurait surveillé jusqu’à l’heure de son exécution. Il est également accusé d’avoir insulté et humilité le captif.

Procédure Légale

Abbas R., résident en Allemagne, est détenu depuis le 24 mai 2017, à la suite de son arrestation en lien avec une autre enquête. Le 9 août 2018, il a été aussi inculpé pour appartenance à une organisation terroriste et crimes de guerre (ce qui semble être complicité d’un meurtre d’une personne au pouvoir de la partie à un conflit et peut-être des atteintes à la dignité de la personne). La Haute Cour Régionale de Berlin n’a pas encore fixé une date pour le procès.