fbpx

Abdulhamid A.

27.07.2020
TRIAL International rappelle que jusqu'à ce qu'une éventuelle condamnation soit entrée en force, toute personne accusée ou poursuivie par une juridiction nationale ou internationale est présumée innocente.

FAITS

Depuis le début de la guerre civile syrienne en 2011, les services de renseignement syriens auraient systématiquement arrêté, torturé et tué des militants de l’opposition.

Une enquête conjointe est en cours en France et en Allemagne pour des crimes contre l’humanité et actes de torture qui auraient été commis par des agents syriens en Syrie depuis 2011.

Abdulhamid A. Le présumé coupable est un ressortissant syrien. Il est un ancien membre de la Direction générale du renseignement (GID), l’une des quatre agences de renseignement syriennes. Il est soupçonné d’avoir participé à des crimes commis contre la population civile par le régime syrien entre 2011 et 2013.

PROCEDURE

Le 12 février 2019, les autorités françaises ont arrêté Abdulhamid A. en région parisienne pour suspicion de crimes contre l’humanité. Le même jour, les autorités allemandes ont arrêté deux autres anciens fonctionnaires du GID, Anwar R. et Eyad A., en Allemagne. Les arrestations ont été coordonnées dans le cadre d’une unité d’enquête franco-allemande.

Le 15 février 2019, Abdulhamid A. a été inculpé par les juges de l’instruction de l’unité spécialisée en génocide, crimes contre l’humanité, crimes de guerre et torture au sein du Tribunal de Paris pour complicité de crimes contre l’humanité, et placé en détention provisoire.

©2020 trialinternational.org | Tous droits réservés | Avertissement | Statuts | Designed and Produced by ACW