fbpx

Fares A. B.

27.07.2020
TRIAL International rappelle que jusqu'à ce qu'une éventuelle condamnation soit entrée en force, toute personne accusée ou poursuivie par une juridiction nationale ou internationale est présumée innocente.

FAITS

Fares A.B. est un citoyen syrien résident en Allemagne. Il aurait rejoint l’EI à l’été 2014. Il aurait été déployé dans une prison détenue par l’organisation, où il aurait maltraité au minimum trois prisonniers. En outre, il est accusé d’avoir mené des raids, d’avoir transporté des personnes nouvellement arrêtées à la prison et d’avoir contrôlé des checkpoints.

Lors d’un examen à son poste de contrôle, il aurait frappé un chauffeur de camion à la tête au moyen d’une mitrailleuse et avec l’aide d’un autre membre de l’EI. De plus, il est accusé d’avoir participé à la fusillade d’un prisonnier capturé par EI pour avoir blasphémé. Les auteurs auraient publiquement exposé le cadavre du défunt sur la place du village.

 

PROCEDURE

Le 12 juin 2019, dans le cadre d’une enquête structurelle sur les crimes internationaux commis en Syrie, la Cour supérieure régionale de Stuttgart a inculpé Fares A. B. pour son appartenance alléguée à l’organisation terroriste État Islamique (EI) et pour crimes de guerre.

©2020 trialinternational.org | All rights reserved | Avertissement | Statuts | Designed and Produced by ACW