Ion Iliescu

01.11.2017
Trial Watch rappelle que jusqu'à ce qu'une éventuelle condamnation soit entrée en force, toute personne accusée ou poursuivie par une juridiction nationale ou internationale est présumée innocente.

Faits

Ion Iliescu est né le 3 mars 1930 à Oltenita, Roumanie.

En 1953, il a rejoint le Parti Communiste Roumain dont il est rapidement devenu l’un des plus éminents et influents membres. Il est resté membre du Parti jusqu’en 1971 lorsque son renvoi a été ordonné par le dirigeant du parti, Nicolae Ceausescu.

Dans les années qui ont suivi, Iliescu est devenu le chef du parti rival, le Front du salut national (National Salvation Front), ce qui a contribué à évincer Ceausescu du pouvoir en 1989. En mai 1990, Iliescu est élu Président de la Roumanie et maintient ses fonctions jusqu’en 1996.

Entre le 13 et 15 juin 1990, les forces gouvernementales ont réprimé violemment les affrontements entre opposants anti-gouvernement pacifiques et les mineurs pro-gouvernementaux. Durant les manifestations, dénommées les « Minériades », quatre personnes ont été tuées, 1’388 blessées and 1’250 personnes ont été arrêtée arbitrairement.

 

Procédure légale

En 2005, le Ministère public a initié une enquête pour meurtre contre Iliescu en relation avec la répression des « Minériades » de 1990.

En novembre 2014, la Cour Européenne des Droits de l’Homme a conclu que l’absence d’investigations complètes sur les incidents survenus lors des protestations des « Minériades » était en violation du droit à la vie, de l’interdiction de traitement inhumain et dégradant et du droit à un procès équitable, des personnes impliquées dans les manifestations.

En octobre 2015, la Section Militaire du Ministère public au sein du Bureau du Procureur de la Haute Cour de Cassation et de Justice de Roumanie a rouvert l’instruction contre Iliescu pour avoir ordonné, organisé et coordonné une attaque généralisée et systématique contre la population civile durant les manifestations qui ont eu lieu entre le 13 et 15 juin 1990 à Bucarest.

Le 13 juin 2017, le Ministère public a inculpé Iliescu pour crimes contre l’humanité.