fbpx

Raed Abdulkareem

20.03.2017 ( Modifié le : 27.07.2020 )
TRIAL International rappelle que jusqu'à ce qu'une éventuelle condamnation soit entrée en force, toute personne accusée ou poursuivie par une juridiction nationale ou internationale est présumée innocente.

Faits

Raed Abdulkareem est un ressortissant irakien, ancien membre des forcées armées irakiennes. Au printemps 2015, alors qu’il luttait contre les militants du groupe terroriste Etat Islamique (EI), Raed Abdulkareem a été pris en photo avec les dépouilles de combattants ennemis. Les photos, postées sur Facebook en juillet 2015, montrent le jeune homme de 24 ans posant en uniforme militaire devant des cadavres décapités et une tête tranchée sur un plateau.

Procédure

En septembre 2016, en Suède, Raed Adbulkareem a été accusé de crimes de guerre pour avoir posé devant les cadavres de militants de l’EI. Les clichés ont été découverts au cours d’une autre enquête contre M. Adbulkareem, concernant un vol, pour laquelle il purge actuellement une peine de 42 mois de prison.

Raed Adbulkareem a avoué avoir posé sur les photos mais a affirmé qu’il a agi sous la contrainte. Le 6 décembre 2016, Raed Abdulkareem a été reconnu coupable de crimes de guerre et condamné à 6 mois de prison par la cour de Blekinge (Suède).

Défense et accusation on fait appel de cette décision. En 2018 la peine a été confirmée en appel.

©2020 trialinternational.org | Tous droits réservés | Avertissement | Statuts | Designed and Produced by ACW