Raed Abdulkareem

20.03.2017
Trial Watch rappelle que jusqu'à ce qu'une éventuelle condamnation soit entrée en force, toute personne accusée ou poursuivie par une juridiction nationale ou internationale est présumée innocente.

Faits

Lorsqu’il luttait contre les militants de Daesh’ en tant que membre des forces armées irakiennes au printemps 2015, Raed Abdulkareem a été pris en photo avec les dépouilles de combattants ennemis. Les photos, postées sur Facebook en juillet 2015, montrent le jeune homme de 24 ans posant avec son uniforme militaire devant des cadavres décapités et une tête tranchée sur un plat.

Procédure Légale

En septembre 2016, l’irakien Raed Adbulkareem a été accusé de crimes de guerre pour avoir posé devant les cadavres de militants de Daesh’ en Irak. Les clichés ont été découverts pendant une autre enquête pour vol, pour laquelle il est actuellement condamné à 42 mois de prison.

L’homme de 24 ans a admis avoir posé sur ces photos mais affirme qu’il a été forcé à le faire. Néanmoins, Raed Abdulkareem a été reconnu coupable de crimes de guerre le 6 décembre 2016 et condamné à 6 mois de prison par un tribunal suédois (Blekinge district). Le condamné et le procureur ont fait appel.