Audrey a rejoint TRIAL International en 2019 pour superviser un programme transversal visant à sensibiliser et prévenir les disparitions forcées et les exécutions extrajudiciaires. Le projet se concentre principalement sur le Mexique, le Népal et la Gambie, ainsi que la promotion de standards internationaux.


Audrey s’est consacrée pendant dix ans à la protection des victimes de violations des droits humains. Elle est titulaire d’un Master en droit international humanitaire et droits de l’homme de l’Académie de Genève. Ses langues de travail sont le français, l’anglais et l’espagnol.