Daniela a rejoint TRIAL International en 2020 pour gérer un projet transversal visant à accroître la responsabilité et à prévenir les disparitions forcées et les exécutions extrajudiciaires. Le projet se concentre principalement sur le Mexique, le Népal et la Gambie, ainsi que sur la promotion des normes internationales.


Daniela a passé huit ans à promouvoir les droits humains en Afrique, en Asie et en Amérique latine. Elle a une grande expérience de terrain et de travail au siège des Nations Unies et des ONG. Elle est titulaire d’une licence en Sciences Sociales de l’Université de Lausanne, d’un CAS en Genre, Justice et Mondialisation de l’Université de Berne et travaille en anglais, français, espagnol et allemand.