Banner

 

Newsletter - Décembre 2015

 

Article Image

BOSNIE-HERZEGOVINE

 

Espoirs ravivés pour la femme d'un disparu

                                                              

L’année 1992 a marqué le début de la guerre en Bosnie-HerzégovineErmin Kadirić faisait partie des victimes de cette première année d’atrocités.

 

Ermin Kadirić était chez lui lorsque des membres de l'armée de la République serbe de Bosnie ont pris d’assaut Rizvanovići, son village. Torturé et exécuté aux côtés d’autres hommes, il gisait à terre lorsque sa femme Emira Kadirić l’a aperçu pour la dernière fois.

 

A ce jour, elle et son fils, Dino Kadirić, sont toujours à la recherche de la dépouille de l’être cher, inscrit au registre des « disparus ». Ils souhaiteraient l’enterrer dignement et porter son deuil, selon leurs coutumes et croyances religieuses. Malheureusement, leurs tentatives de connaître la vérité sur son sort sont restées lettre morte.

 

Mais Emira Kadirić pourrait enfin trouver raison d'espérer. Suite à une plainte déposée par TRIAL en 2011, le Comité des droits de l'homme de l'ONU vient de rendre une décision en sa faveur.

 

Le Comité enjoint les autorités bosniennes à faire toute la lumière sur cette histoire. Il appelle également la BiH à lutter contre l’impunité dont jouissent les auteurs de ce crime et à fournir toute l’assistance psychologique et médicale dont Emira et Dino Kadirić pourraient avoir besoin.

 

TRIAL espère que la BiH fera tout ce qui est en son pouvoir pour garantir justice et réparation aux victimes.

 

 

 

Article Image


BURUNDI

 

Violences et abus persistants: travailler dans un environnement hostile

 

La crise politique qui a suivi le troisième mandat du président Nkurunziza a fait basculer le pays dans une spirale de violence.

 

Exécutions extrajudiciaires, actes de torture, détentions illégales, harcèlement de défenseurs des droits humains et de journalistes... des crimes graves et nombreux sont commis en toute impunité. 

 

A cela s'ajoutent les restrictions injustifiées à la liberté de réunion pacifique et à la liberté d’expression. Le Conseil de sécurité des Nations unies a fermement condamné ces graves violations. Or l’impact de ses appels se fait toujours attendre. 

 

Plusieurs ONG ont été contraintes de mettre la clé sous la porte au Burundi. Le Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme a déploré cette « tentative par les autorités burundaises de réduire au silence les voix dissidentes et de limiter l’espace démocratique ».

 

TRIAL s'inquète de l'ampleur croissante de ces violences et les condamne avec la plus grande fermeté. Malgré le climat délétère, l'ONG continuera de défendre les victimes de ces actes abjects et de promouvoir le respect de l'Etat de droit. 

 

 

Article Image

RDC

 

Une année au service de la lutte contre l’impunité

 

Ce samedi, sept avocats de Bukavu sont arrivés au bout du parcours de formation dispensé par TRIAL dans le Sud-Kivu. La remise des diplômes était un moment fort. Et l'occasion de revenir sur le travail accompli. 

 

Tout au long de l'année, ces avocats ont exploré les meilleurs moyens de mettre la justice régionale et internationale au service des victimes déboutées par les autorités judiciaires congolaises. Au programme également: la défense des victimes congolaises de crimes graves devant les tribunaux nationaux. 

 

Et les enseignments dispensés ont porté leurs fruits. Cette formation aura permis à 40 de ces victimes d’être défendues devant des tribunaux congolais. Qu’elles aient subi des violences sexuelles, des actes  de torture ou été détenues de manière arbitraire, leur voix a été entendue.

 

Bien que la formation soit achevée, la lutte contre l'impunité, elle, est loin d'être terminée: dans les semaines à venir, six dossiers sur lesquels ces avocats ont travaillé seront soumis au Comité des droits de l’homme de l'ONU et à la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples.

 

TRIAL s’est constituée un véritable réseau d’avocats et de défenseurs des droits humains. Nous en sommes convaincus: travailler à leurs côtés fera très certainement avancer la lutte contre l’impunité en RDC.

 

Suivez notre formation sur STORIFY

 

 

 

Article Image

 

BOSNIE-HERZEGOVINE

 

Dédommagement record pour une victime de violences sexuelles

 

Le 19 octobre dernier, après deux ans de procédure, la Cour cantonale de Bihaç (Bosnie-Herzégovine) a condamné un ressortissant bosnien pour un viol commis sur une mineure pendant la guerre des Balkans. A l’époque des faits, elle n’avait que 14 ans.

 

10 ans d’impunité plus tard, la trace de cet individu est retrouvée en Suisse suite à une enquête menée par TRIAL. L’ONG le dénonce ensuite auprès des autorités suisses et bosniennes. En parallèle, elle soutient la victime dans sa quête de justice.

 

Une procédure est ouverte en Suisse pour crimes de guerre. Le prévenu décide alors de se rendre aux autorités bosniennes, auxquelles il propose de reconnaître sa culpabilité et de dédommager la victime, en échange d’une peine de prison réduite.

 

Le dédommagement ordonné est le plus important jamais versé à une victime de violences sexuelles en Bosnie-Herzégovine.

 

S’il ne viendra jamais effacer l’atrocité du crime commis, peut-être pourra-t-il procurer un certain soulagement à la victime et l’aider à surmonter ce terrible traumatisme.

 

Article Image

BOSNIE-HERZEGOVINE

 

La jeune génération, résolue à lutter contre les violences sexuelles

 

Durant la guerre en Bosnie-Herzégovine, plus de 20 000 femmes ont été violées ou abusées sexuellement.

 

Vingt ans plus tard, nombre de ces femmes sont ramenées, au quotidien, aux traumatismes qu’elles ont subis. Stigmatisées et montrées du doigt par leurs communautés, elles vivent à ce jour dans des conditions souvent précaires.

 

Dans le pays, nombreux sont les professionnels qui tentent, coûte que coûte, de leur rendre justice. Pourtant, ils n’ont pas en main toutes les connaissances pour leur apporter une assistance juridique optimale.

 

Et pour cause, dans un pays qui se désintéresse dans une large mesure du sort des victimes de violences sexuelles, les formations juridiques en la matière sont souvent lacunaires.

 

C’est pour les aider dans leur combat que TRIAL a organisé à Sarajevo, en novembre, une formation à leur attention.

 

Durant deux jours, de jeunes professionnels dotés d'une formation juridique ont été initiés à la soumission de cas devant la Cour constitutionnelle de la BiH et la Cour européenne des droits de l’homme. Au programme également, les meilleurs moyens de faire pression sur les autorités pour qu’elles se plient à leurs obligations internationales.

 

La détermination de ces jeunes défenseurs fera avancer la lutte contre l’impunité en BiH.

 

 

 

 

 

Article Image

 

MEILLEURS VOEUX

 

L’année touche à sa fin, l'occasion de prendre la mesure du chemin parcouru ensemble. 

 

Nous souhaitons avant tout remercier toutes celles et ceux qui nous ont soutenu dans notre combat en faveur des victimes des crimes les plus graves. Un grand merci pour vos encouragements, vos dons, votre solidarité.

 

Sans votre soutien indéfectible, le défi serait difficile à relever. Et pour cause, les auteurs de crimes internationaux jouissent bien souvent d'une grande impunité et trop de victimes peinent à obtenir justice.

 

D'importants combats ont malgré cela été remportés cette année. TRIAL a formé plus de 80 avocats et défenseurs des droits humains. Et la voix de nombreuses victimes a été entendue. 

 

En 2015, TRIAL a eu l’honneur de recevoir la Médaille « Genève reconnaissante », qui est venue récompenser son engagement pour le droit international. Et suite au long combat mené pour dénoncer les crimes perpétrés par Erwin Sperisen, ce dernier a été condamné. La lutte contre l’impunité n’est pas terminée. 

 

Nous vous donnons rendez-vous en février 2016 pour découvrir  notre prochaine Newsletter. Dans l’intervalle, recevez nos meilleurs vœux pour l'année à venir. Qu'elle soit placée sous le signe de la paix et de la justice.

 

TRIAL rend justice aux victimes de crimes internationaux

©2019 trialinternational.org | Tous droits réservés | Avertissement | Statuts | Designed and Produced by ACW