UJAR

Le téléchargement du UJAR a démarré. Merci de remplir le formulaire suivant pour rester informé/e/s sur la compétence universelle et notre travail !

x

RDC : Condamnation à perpétuité d’un milicien Kamuina Nsapu, les victimes reconnues et satisfaites

16.03.2021 ( Modifié le : 29.03.2021 )

Nsumbu Katende, commandant de l’insurrection armée Kamuina Nsapu qui a sévi au Kasaï en 2017, a été reconnu coupable de crimes de guerre. TRIAL International salue ce verdict qui, non content d’établir la culpabilité du prévenu, octroie aussi des réparations aux victimes et reconnaît la responsabilité de l’État congolais.

Au premier plan, le prévenu pendant la lecture du verdict. © Irène Mbombo

« C’est un grand jour pour la justice au Kasaï-central » se réjouit Guy Mushiata, Coordinateur national en RDC pour TRIAL International. « La condamnation de Nsumbu Katende donne tort à ceux qui pensaient que l’impunité était une fatalité dans la région. Elle prouve aux victimes qu’elles peuvent être entendues et obtenir justice. »

En savoir plus sur Nsumbu Katende et l’insurrection de Kamunia Nsapu

Plusieurs éléments positifs sont à saluer dans ce verdict. D’une part, la qualification des meurtres, tortures et prises d’otages comme crimes de guerre. Cette reconnaissance témoigne de l’ampleur des violences et de leur caractère organisé et systématique. D’autre part, les juges ont octroyé des réparations à toutes les victimes recensées dans l’affaire – plus de 200. Un geste symboliquement fort, mais qui pourra permettre aussi aux survivants de reprendre le cours de leur vie.

Enfin, bien que Nsumbu Katende ait sévi au sein d’un groupe armé, l’État congolais a également été reconnu comme responsable des crimes commis. En effet, les juges ont considéré que tout le possible n’avait pas été fait de la part de l’État pour protéger la population civile.

 

Une première victoire qui pourrait en annoncer d’autres

« Pour la première affaire portée par TRIAL International et ses partenaires au Kasaï, nous sommes extrêmement satisfaits » dit Daniele Perissi, Responsable du programme Grands Lacs à TRIAL International. « Aujourd’hui les magistrats du tribunal militaire de Kananga se sont montrés à la hauteur de la complexité de cette affaire, ce qui nous fais espérer que d’autres victoires contre l’impunité pourraient bientôt suivre. »

Un travail de longue haleine pour lequel TRIAL International collabore étroitement avec d’autres acteurs sur place au sein d’un Cadre de concertation.

Plus d’informations sur l’affaire Nsumbu Katende

 

TRIAL International collabore au Kasaï-central avec Physicians for Human Rights, une ONG qui utilise la preuve médicale pour documenter les violations des droits humains. Leur projet conjoint au Kasaï vise à renforcer l’accès à la justice en combinant leurs expertises juridique et médical. Ce projet bénéficie du généreux soutien de l’Agence suédoise de coopération pour le développement international, Sida.

 

 

 

©2021 trialinternational.org | Tous droits réservés | Politique de confidentialité | Statuts | Designed and Produced by ACW