Introduction

Le génocide de 1994 au Rwanda a eu des répercussions tragiques dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC). Au Sud-Kivu et au Nord-Kivu, les groupes armés et les forces de sécurité nationales se déchirent pour le contrôle du territoire et des ressources minières et agricoles. En vingt ans, la guerre en RDC aurait fait plusieurs millions de victimes directes et indirectes, ce qui en fait le conflit le plus meurtrier depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Dans un pays où le système judiciaire demeure largement dysfonctionnel, l’impunité généralisée constitue une entrave à la consolidation du processus de paix.

Depuis 2014, TRIAL International mène un programme de lutte contre l’impunité et d’assistance aux victimes congolaises. Elle mène son combat principalement dans les provinces de l’est du pays frontalières du Rwanda et du Burundi, le Sud-Kivu et le Nord-Kivu, qui sont les plus touchées par le conflit. Depuis 1994, les factions rebelles armées et les forces de sécurité nationale s’y livrent des combats incessants, prenant souvent les civils à parti et laissant dans leur sillage des dizaines de milliers de victimes.

Depuis que l’ONG a ouvert ses bureaux à Bukavu, elle a constitué un réseau de partenaires de confiance. Ensemble, ils prennent toutes les précautions sécuritaires nécessaires à la bonne marche des activités.

Apporter justice aux victimes

En RDC, TRIAL représente des victimes de crimes internationaux dans un contexte où la justice fait trop souvent défaut. Que ce soit au niveau national, régional ou international, l’ONG utilise tous les recours possibles pour défendre les droits des victimes et faire en sorte qu’elles obtiennent réparation. Elle les accompagne à chaque étape de leur parcours en leur offrant une assistance judiciaire de gratuite et de qualité.

©Phil Moore_DRC_PEM_COD_SAKE_MUGUNGA_3814

Former les défenseurs des droits humains

Sans une société civile mobilisée et bien formée, la défense des victimes ne saurait porter tous ses fruits. TRIAL International propose pour cette raison des formations juridiques destinées aux avocats et représentants d’ONG engagés dans la lutte contre l’impunité. En travaillant sur des dossiers concrets de victimes de crimes internationaux ou sur la documentation de crimes de violences sexuelles, les acteurs locaux ainsi formés acquièrent tous les outils juridiques nécessaires pour assurer la défense de leurs compatriotes aux niveau national, régional et international.

Lutter contre l’impunité

TRIAL International lutte contre l’impunité d’individus qui se seraient rendus coupables de graves violations des droits humains sur le territoire congolais. Elle prépare ces dossiers en partenariat avec des partenaires locaux de confiance. Qu’ils soient les instigateurs de massacres, de violences sexuelles, de pratiques tortionnaires ou d’exécutions extrajudiciaires, l’organisation dépose des plaintes auprès de juridictions nationales contre ceux qui, en RDC, alimentent la terreur.

Infos sur le pays - 2017
674
victimes représentées
23
nouvelles affaires au niveau national
5
nouvelles affaires au niveau international
155
professionnels du droit formés