Kamananga et Lumenje : deux villages congolais passés du drame à l’espoir

03.05.2019

Le 5 mai est commémoré le 7e anniversaire des massacres de Lumenje et Kamananga au Sud Kivu (RDC), où une milice rebelle a assassiné 48 personnes. La route a été longue, mais la justice a fini par triompher. 

Le 21 septembre 2018, une cour militaire à Bukavu a condamné à perpétuité deux hauts gradés d’un groupe rebelle pour meurtre et torture constitutifs de crimes contre l’humanité.

Ce succès est le résultat d’une coopération étroite entre les ONG WITNESS, eyeWitness to Atrocities et TRIAL International. Ensemble, elles ont assisté les avocats des victimes dans la collecte des preuves à charge, dont des vidéos et photos authentifiées.

Non seulement l’affaire a été un succès, mais c’était également la première fois que des preuves vidéo étaient versées et admises comme preuves à charge dans une affaire de crimes de masse en RDC.

Regardez la vidéo qui retrace les grandes étapes de ce projet unique :

En savoir plus sur l’affaire

Le travail de TRIAL International sur ce dossier a été mené dans le cadre de la Task Force Justice Pénale Internationale, un réseau informel d’acteurs internationaux qui collaborent afin de soutenir le travail des juridictions militaires congolaises dans l’enquête et la poursuite des crimes de masse en RDC.

Le travail de TRIAL International sur les dossiers de crimes internationaux en RDC ne serait pas possible sans le soutien du bureau des Affaires étrangères et du Commonwealth du gouvernement britannique, du Département fédéral des affaires étrangères suisse et de la Coopération belge au développement.

©2019 trialinternational.org | Tous droits réservés | Avertissement | Statuts | Designed and Produced by ACW