fbpx

Sixième affaire contre l’Algérie devant le Comité des droits de l’homme

27.05.2008 ( Last modified: 18.07.2017 )

Le Centre d’action juridique de TRIAL (CAJ) a saisi le Comité des droits de l’homme des Nations Unies en raison de la disparition forcée de M. Djaafar SAHBI.

RTEmagicC_SAHBI_01.jpg

En mai 2008, le Centre d’Action Juridique – TRIAL (CAJ) a introduit, pour le compte de la mère de Djaafar SAHBI, une communication individuelle contre l’Algérie devant le Comité des droits de l’homme des Nations Unies.

M. SAHBI est porté disparu depuis son arrestation, le 3 juillet 1995, par des membres de la police algérienne. Sa famille, en dépit de ses nombreuses démarches, n’a obtenu des autorités nationales aucune information sur son sort.

Le CAJ a donc sollicité du Comité des droits de l’homme qu’il déclare que l’Algérie a violé les droits fondamentaux de Djaafar SAHBI et de sa mère, et qu’elle doit par conséquent lui accorder réparation.

Pour de plus amples renseignements sur cette affaire cliquez ici.

©2020 trialinternational.org | All rights reserved | Avertissement | Statuts | Designed and Produced by ACW