Introduction

Entre 1992 et 1995, un conflit de grande ampleur a ravagé la Bosnie-Herzégovine. Bien que les hostilités aient cessé depuis plus de 20 ans, leurs conséquences se font sentir encore aujourd’hui. Dans un contexte d’après-guerre, TRIAL International aide les victimes de crimes internationaux à obtenir justice et à faire entendre leurs voix.

Les autorités bosniennes évoquent constamment le besoin de tourner la page et d’oublier les atrocités de la guerre mais en adoptant cette attitude, elles négligent les droits et les besoins d’innombrables survivants.

Génocide, crimes de guerre, crimes contre l’humanité, actes de torture, disparitions forcées, exécutions extrajudiciaires, viols et autres violences sexuelles : cette guerre a été témoin d’un grand nombre de violations des droits humains, commises de façon généralisée, qui ont entraîné la mort de près de 100 000 personnes. Aujourd’hui encore, bon nombre de victimes attendent encore de pouvoir obtenir justice et réparation. La plupart des auteurs de ces actes demeurent impunis.

Aider les victimes de crimes internationaux

TRIAL International mène des activités en Bosnie-Herzégovine depuis 2008 et a ouvert des bureaux à Sarajevo en 2011. Depuis, l’organisation cherche à mettre la loi au service des victimes de la guerre. En veillant à ce que leurs voix soient entendues, nous œuvrons pour que justice leur soit enfin faite.

TRIAL International offre une assistance juridique gratuite à ces personnes, notamment  devant la Cour européenne des droits de l’homme et le Comité des droits de l’homme des Nations unies.

L’organisation reste aux côtés des victimes pendant toute la durée de la procédure, d’abord en écoutant leur histoire et en rassemblant des éléments, puis en préparant leur dossier et en soumettant l’affaire aux tribunaux.

BiH_Camp Detainees Commemoration 2015_(c)OljaL…inovic_HD_28

Plaider pour plus de justice

Pour être efficace, la bataille juridique doit être associée à une démarche de plaidoyer sur le long terme. En Bosnie-Herzégovine, TRIAL International appelle les autorités à appliquer les décisions de justice en faveur des victimes et à aligner la législation nationale sur les normes internationales de protection des droits humains. Avec ses ONG partenaires, l’organisation alerte la communauté internationale sur les graves violences commises dans ce pays, afin que tous prennent conscience de la d’agir rapidement.

Former les défenseurs des droits humains

En Bosnie-Herzégovine, TRIAL International propose une formation juridique aux agents du changement, que ce soit des étudiants en droit, de jeunes professionnels ou des avocats expérimentés. L’organisation leur donne des clés pour comprendre les outils juridiques pour défendre les victimes de crimes internationaux, afin qu’ils puissent les utiliser efficacement et lutter au mieux contre l’impunité.

Infos sur le pays - 2017
22
ans depuis la fin de la guerre
35
victimes soutenues
2
nouvelles affaires au niveau international
42
professionnels du droit formés