fbpx

Bosnie : Darko Mrđa condamné à 20 ans de prison en appel

18.09.2019

L’ancien policier bosno-serbe Darko Mrđa devra purger une peine de 20 ans de prison pour crimes contre l’humanité. Le 17 septembre, le Groupe spécial de la Cour de Bosnie-Herzégovine chargé de l’examen des crimes de guerre a confirmé l’arrêt rendu en première instance, ajoutant cinq années supplémentaires à la peine initiale.

Originalement fixée à 15 ans, la peine contre l’ex-policier a été élevée à 20 ans par la Cour de Bosnie-Herzégovine. ©DR

En décembre 2018, la Cour de Bosnie-Herzégovine a condamné Mrđa à 15 ans de prison pour les crimes contre l’humanité commis à Prijedor. La Chambre d’appel de la Cour a confirmé la sentence, en tenant compte en outre d’une autre condamnation à 17 ans prononcée par le Tribunal pénal pour l’ex Yougoslavie, pour le meurtre de 12 civils à Korićanske Stijene. En conséquence, une peine combinée de 20 ans de réclusion a été prononcée.

En collaboration avec l’Association des femmes de Prijedor « Izvor », TRIAL International a soutenu des familles de personnes disparues dans la région de Prijedor. L’ONG a soumis 50 cas à la Cour constitutionnelle de Bosnie-Herzégovine, dont l’affaire Said Sadić, l’une des victimes tuées par Mrđa. Entre 2012 et 2013, la Cour constitutionnelle de Bosnie-Herzégovine a ordonné aux autorités locales de mener une enquête approfondie dans ces affaires qui a permis d’inculper Darko Mrđa.

©2019 trialinternational.org | Tous droits réservés | Avertissement | Statuts | Designed and Produced by ACW