« Maintenant qu’il est condamné, je lui ai transmis mon fardeau. Il est vaincu et je suis victorieuse. »

29.11.2021

Des mots de Semka Agic, survivante de violences sexuelles

 

Plus de 20’000 femmes et hommes ont été violé/e/s en Bosnie-Herzégovine durant la guerre qui a fait rage de 1992 à 1995. Certaines victimes, comme Semka Agic, ont vu leurs bourreaux condamnés pour leurs actes, mais combien réclament encore justice ? Vous pouvez les aider.

Semka Agic, survivante de violences sexuelles. © TRIAL International

 

J’aimerais saluer le courage et la détermination des victimes en quête de justice. Elles osent briser le silence et témoigner. Elles endurent la longueur des procédures et les tentatives de stigmatisation. Elles confrontent leurs bourreaux et, une fois le verdict prononcé, elles se battent encore pour obtenir les réparations dues.

Qu’est ce qui leur donne la force de continuer ? La perspective d’obtenir justice : que les coupables rendent des comptes et que leurs souffrances soient enfin reconnues. Comme pour Semka Agic, que le fardeau de la honte change de camp. Une étape cruciale pour être en mesure de se reconstruire.

L’accès à la justice change des vies. Votre don aide les survivants et survivantes de violences sexuelles en temps de conflit dans leur quête de justice. En cette journée internationale de la solidarité, chaque geste compte et, grâce à deux de nos fidèles soutiens, tous vos dons seront doublés à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 16 décembre !

 

Ensemble, construisons un monde où l’impunité n’a plus sa place.

Merci pour votre confiance, merci pour votre soutien,

 

Selma Korjenic, Responsable du programme Bosnie-Herzégovine et active au bureau de TRIAL International à Sarajevo depuis 11 ans.

©2022 trialinternational.org | Tous droits réservés | Politique de confidentialité | Statuts | Designed and Produced by ACW