UJAR

Le téléchargement du UJAR a démarré. Merci de remplir le formulaire suivant pour rester informé/e/s sur la compétence universelle et notre travail !

x

Deux hommes condamnés pour un viol commis pendant la guerre de Bosnie

03.12.2020

Huit ans de prison chacun et près de 19 000 Euros à titre de compensation pour la victime. C’est la peine à laquelle la Cour de Bosnie-Herzégovine a condamné Radovan Paprica « Papro » et Slavko Ognjenović « Mačak » pour crimes contre l’humanité. Les deux hommes comparaissaient en première instance pour le viol d’une femme à Foča en 1992, alors que la guerre faisait rage en Bosnie-Herzégovine.

Ce verdict est un signe fort qu’il est possible d’obtenir justice même en temps de pandémie. ©BIRN 

« Une fois de plus, la justice aura fait reculer l’impunité, même 28 ans après les faits », a déclaré Berina Žutić Razić, conseillère juridique de TRIAL International en Bosnie-Herzégovine (BiH). Ces dernières années, TRIAL International a accompagné la survivante dans ses démarches, et a contribué à ce que les autorités identifient et poursuivent les responsables.

La peine relativement basse – le minimum légal pour ce type d’accusation est de dix ans de réclusion – serait selon la Cour justifiée entre autres par un comportement « particulièrement correct » des accusés durant la procédure. Les accusés ont par ailleurs été exemptés des frais de justice au vu de leur situation financière. La Cour les a en revanche condamnés à payer une compensation à la survivante à hauteur de 37 000 BAM – soit près de 19 000 Euros – à titre de réparation pour les souffrances physiques et mentales qu’elle a endurées.

Ce verdict survient dans un contexte particulier, dans lequel les procédures contre les auteurs de crimes de guerre sont au ralenti à cause de la crise du Covid-19. Le début de l’année 2020 a été marqué par une grande incertitude quant aux capacités du système judiciaire à poursuivre ce type d’affaire. « Ce verdict est un signe éclatant qu’à force de persévérer, il est possible d’obtenir justice même en temps de pandémie », se réjouit Berina Žutić Razić.

©2021 trialinternational.org | Tous droits réservés | Politique de confidentialité | Statuts | Designed and Produced by ACW