Népal : les mandats des organes de justice transitionnelle prolongés

08.01.2018

Le cabinet des ministres du Népal a annoncé, le 5 janvier 2018, la prolongation d’un an de la Commission Vérité et Réconciliation (TRC) et de la Commission d’enquête sur les disparitions forcées (CIEDP).

La création de ces deux organes de justice transitionnelle date de 2015, presque dix ans après la fin de la guerre civile.  Leurs mandats devaient arriver à terme l’année passée, mais dû aux milliers de plaintes qu’ils leur restaient à régler, leurs mandats ont été prolongés.

A l’époque, TRIAL International et quatre autres ONG se sont réjouies de cette décision. Mais elles ont, malgré tout, insisté sur le fait que la prolongation des mandats des organes de justice transitionnelle ne devait être qu’un premier pas dans le plus grand effort de responsabilisation.

Aujourd’hui, ces conclusions restent d’actualité. Le travail de ces organismes est titanesque. L’horloge semble tourner de plus en plus vite chaque année, et l’histoire continue à se répéter : les victimes de guerre népalaises attendent toujours justice et réparation.

Lire la lettre ouverte de 2017 de TRIAL International sur les organes de justice transitionnelle

©2018 trialinternational.org | Tous droits réservés | Avertissement | Statuts | Designed and Produced by ACW