« Je demande à ce que le mot ‘victime’ ne soit pas utilisé »

05.07.2018

« Les victimes n’ont pas survécu, elles sont sous terre. Je demande à ce que ce mot ne soit pas utilisé : il me fait sentir comme si je n’étais pas vivante, comme si je ne comptais pas » explique la survivante de violences sexuelles Mirsada Terzic.

PLUS D’INFORMATIONS

Sur la lutte contre les violences sexuelles
Sur les actions de TRIAL International en BiH

 

©2018 trialinternational.org | Tous droits réservés | Avertissement | Statuts | Designed and Produced by ACW