fbpx

Suspect M. G.

16.05.2016 ( Modifié le : 10.10.2016 )

Monsieur M.G., de nationalité somalienne, a exercé, entre autres, la fonction de président de la Haute Cour somalienne de 1971 jusqu’à la chute du gouvernement de Siad Barré le 26 janvier 1991. Pendant son mandat, plusieurs condamnations à mort ont été prononcées et les opposants politiques étaient sévèrement réprimés. Ainsi, par exemple, un ministre, un haut officier et onze manifestants qui avaient organisé des grèves pour des motifs politique et religieux ont tous été condamnés et exécutés.

En mai 1994, M.G. s’est vu refuser sa demande d’asile vu sa participation possible à des violations graves des droits humains, mais a été admis sur le territoire suisse au titre d’admission provisoire.

Le 5 novembre 2007, TRIAL a déposé une dénonciation pénale à l’encontre de M.G. auprès du Procureur général du canton de Genève pour torture. Malgré de nombreuses relances, les autorités de poursuite genevoises n’ont donné aucune suite à la dénonciation. Le Tribunal Administratif Fédéral, sollicité pour qu’il réfère la situation au Procureur général genevois, a également refusé d’intervenir.

La plainte a finalement été classée par le Procureur en date du 24 juillet 2008.  Selon lui, les accusations présentées dans la dénonciation n’étaient pas assez précises. Le Ministère public a d’autre part considéré que l’envoi d’une commission rogatoire en Somalie serait voué à l’échec.

 

©2020 trialinternational.org | Tous droits réservés | Avertissement | Statuts | Designed and Produced by ACW