fbpx

Deux séminaires sur les violences sexuelles au Kosovo

04.01.2013 ( Modifié le : 17.07.2017 )

Les 5 et 6 décembre 2012, TRIAL a participé à deux séminaires organisés par le bureau des projets de ONU Femmes au Kosovo, à Priština et Gjakova, sur les violences sexuelles dans les conflits armés.

L’objectif de ces séminaires était de faire le point sur la situation des violences sexuelles au Kosovo et de faire part de l’expérience de la Bosnie-Herzégovine (BiH) dans le but d’inspirer des actions futures au Kosovo qui amélioreraient le statut actuel et la situation pratique des survivants de violences sexuelles et de tortures en temps de guerre.

L’événement a accueilli des représentants de la justice locale du BiH, des groupes de victimes et des ONGs qui apportent un soutien psychologique aux victimes. Des militants des droits humains et des experts du BiH, comme la coordinatrice des droits humains de TRIAL Lejla Mamut, ont fait des présentations sur le droit des survivants à un recours et à une réparation en accord avec le droit international et les obligations étatiques qui en découlent.

« Ces événements montrent la volonté, la compétence et l’engagement des organisations des droits humains, des agences internationales et des institutions étatiques du Kosovo de s’attaquer aux nombreux problèmes liés à la situation des survivants de violences sexuelles en temps de guerre. Je suis persuadée que le Kosovo, fort de sa détermination nouvelle, sera capable de résoudre certains problèmes dans un court laps de temps. En tant que représentante de TRIAL, conjointement avec mes collègues d’ONGs et des institutions du BiH, nous avons partagé notre expérience et les leçons apprises au BiH de notre travail sur les principaux problèmes tels que l’impunité, le manque de droits économiques et sociaux et de soutien psychologique et médical pour les survivants. »

Un rapport résumant les principales constatations faites lors des séminaires est en cours d’écriture. La communication et la coopération entre TRIAL et les différentes prenantes au Kosovo sera assurée afin de permettre un échange sur les meilleures pratiques à adopter et afin d’assurer le soutien de survivants de violences sexuelles au Kosovo.

Le 4 décembre 2012, la coordinatrice des droits humains de TRIAL a participé en tant qu’intervenante à un débat public organisé dans un café « Dit e Nat » à Priština en compagnie d’un membre du parlement du Kosovo et un représentant du Centre kosovare de réhabilitation des victimes de torture.

L’événement était centré sur les violences sexuelles en temps de guerre et l’absence de reconnaissance des survivants des violences sexuelles en temps de guerre comme faisant partie d’une catégorie spéciale de victimes de guerre civiles et, en conséquence, leur discrimination dans l’accès aux aides sociales et tout autre forme de soutien.

©2019 trialinternational.org | Tous droits réservés | Avertissement | Statuts | Designed and Produced by ACW