fbpx

Le profit ne doit pas l’emporter sur les droits humains

16.12.2019 ( Modifié le : 12.12.2019 )

Un message de Benedict de Moerloose, Responsable du programme procédures et enquêtes internationales

La Suisse met souvent en avant son bilan en matière de droits humains. A TRIAL International, nous constatons une réalité bien différente. Certaines entreprises ou individus suisses sont en effet impliqués dans des activités qui alimentent des conflits armés, et qui peuvent constituer des crimes internationaux. Les populations civiles en paient le prix fort. Pillage de matières premières, exportations de composants chimiques vers des zones de guerre : ces comportements ne peuvent rester sans conséquences.

TRIAL International a récemment déposé une plainte en Suisse pour pillage en RDC. © Guy Oliver/IRIN

Face à des acteurs économiques puissants, les ONG doivent être soutenues, pour que leurs dossiers fassent le poids devant les autorités de poursuite. C’est pourquoi votre engagement à nos côtés peut faire la différence : nous avons besoin de vous pour que le profit ne l’emporte pas sur les droits humains.

L’impunité des entreprises dépasse les frontières : récemment, les autorités de poursuite suisses ont ouvert une enquête pénale officielle suite à une dénonciation pénale pour pillage, déposée par TRIAL International. Un ressortissant suisse actif dans le secteur minier est aujourd’hui soupçonné de crimes de guerre pour avoir exporté illégalement des ressources naturelles d’une zone de conflit en République démocratique du Congo.

En faisant un don, vous nous permettez de lutter contre l’impunité des entreprises. 

De tout cœur, merci pour votre engagement !

Benedict de Moerloose
Responsable du programme procédures et enquêtes internationales

©2020 trialinternational.org | Tous droits réservés | Avertissement | Statuts | Designed and Produced by ACW