Les femmes sont des actrices puissantes du changement

07.03.2017 ( Modifié le : 08.03.2017 )

Chaque année, la communauté internationale rappelle que les femmes ne sont pas seulement des victimes, mais qu’elles sont génératrices de changement.

Fermez les yeux et imaginez une victime de crimes de guerre. Maintenant, imaginez l’avocat qui aide cette personne à obtenir justice. Les chances sont grandes que vous pensiez à une femme dans le premier cas et à un homme dans le second.

Des veuves qui pleurent leurs maris disparus ; des femmes fuyant les conflits; des mères luttant pour protéger leurs enfants. L’imagerie de la femme vulnérable est malheureusement aujourd’hui encore tenace.

Les femmes sont certes davantage susceptibles de subir certaines formes de violence. Mais ce fait occulte une autre réalité, positive celle-ci : les femmes font aussi partie de la solution.

Pas seulement des victimes

Nous, les femmes de TRIAL International, sommes la preuve vivante que l’aide aux victimes de crimes internationaux n’est pas une prérogative masculine. Nous représentons 60% de la main-d’œuvre de l’ONG et 70% des gestionnaires de programmes. Certains de nos plus importants conseillers juridiques sont des femmes.

Nous rencontrons les victimes en face à face ; nous recueillons leurs récits jusque dans leurs détails les plus sordides ; nous travaillons d’arrache-pied ; nous voyageons dans des lieux isolés et parfois dangereux ; nous nous confrontons aux autorités et luttons pour défendre les droits des autres.

Sur le terrain aussi, les femmes avec qui nous travaillons défient les normes patriarcales. 37% des victimes pour lesquelles nous nous battons sont des femmes. Loin d’être simplement des « victimes », ce sont des femmes fortes, qui défendent leurs droits avec courage et dignité. Qu’elles soient activistes, médecins, expertes,  journalistes, enquêtrices ou avocates, nos partenaires féminins sont nombreuses. Leur travail et leur dévouement forcent notre admiration.

Nous espérons qu’un jour, ce modèle de femmes autonomes et talentueuses ne sera plus l’exception mais la norme, et que de plus en plus de femmes avocates, procureurs et juges s’imposeront.

Les droits des femmes sont primordiaux et l’inégalité doit être combattue sans relâche. Elle doit et sera combattue par les femmes. Par nous.

Les femmes de TRIAL International