UJAR

Le téléchargement du UJAR a démarré. Merci de remplir le formulaire suivant pour rester informé/e/s sur la compétence universelle et notre travail !

x

Soutenons les victimes de violences sexuelles en temps de guerre !

26.02.2021

Un message de Philip Grant, Directeur exécutif de TRIAL International

 

Il existe une stratégie militaire intemporelle et particulièrement odieuse utilisée aussi bien par des acteurs étatiques que par des milices et groupes armés. Redoutable, cette stratégie est largement employée à travers le monde : aucun continent n’est épargné. Je veux vous parler aujourd’hui des violences sexuelles en temps de guerre. Abjectes, elles visent le plus souvent la population civile, majoritairement des femmes mais aussi des hommes et même des enfants.

Les survivants de violences sexuelles sont des survivants de guerre qui ont droit à la reconnaissance de leur statut et à des réparations. ©UN Photo/ Staton Winter

Dans l’affaire Kavumu, en République démocratique du Congo (RDC), la plus jeune des victimes avait à peine un an ! Dans cette affaire, la nature systématique des attaques menées contre plus de 40 enfants a permis de les caractériser comme crimes contre l’humanité. En qualifiant les violences sexuelles de crime de guerre ou de crime contre l’humanité, c’est toute la violence de l’agression qui est soulignée. Cela permet aussi de déposer plainte des années après les faits, car les crimes internationaux sont imprescriptibles. TRIAL International œuvre pour que les violences sexuelles soient qualifiées de crime international à chaque fois que cela est pertinent.

En faisant un don aujourd’hui, vous rendez possible le travail de sensibilisation auprès des acteurs judiciaires ainsi que l’accompagnement juridique gratuit de nombreuses victimes.

Les survivants de violences sexuelles en temps de guerre ne sont pas des victimes collatérales. Elles ne sont pas victimes de pulsions sexuelles incontrôlées. Non, leur agression est inhérente au conflit, leur corps est un champ de bataille. Ce sont bel et bien des survivants de guerre qui ont droit à la reconnaissance de leur statut et aux réparations qui en découlent. C’est cela aussi la justice.

Cela fait près de 20 ans que TRIAL International s’engage, avec ardeur et professionnalisme, pour porter la voix de ces survivants. Je suis fier du rôle moteur que notre organisation joue dans ces dossiers. L’impunité pour ces crimes commence petit à petit à reculer, grâce notamment à notre travail dans de multiples procès, en RDC mais aussi en Bosnie-Herzégovine, au Népal et ailleurs.

Mais ces affaires sont encore trop rares pour un crime qui reste tabou. Chaque victoire devant les tribunaux peut constituer un précédent juridique et ainsi contribuer à changer notre monde. Chaque réparation versée permet aux victimes de se reconstruire, tant physiquement que moralement. Chaque affaire gagnée donne de l’espoir à des centaines de victimes et les encourage à continuer sur le chemin de la justice. Soutenez-les, soutenez notre lutte contre l’impunité, faites un don aujourd’hui !

Ensemble, œuvrons pour que toujours plus de survivants de ce crime abominable puissent élever la voix et obtenir justice.

Au nom de toute l’équipe de TRIAL International, un grand merci.

 

   Philip Grant, Directeur exécutif de TRIAL International

©2021 trialinternational.org | Tous droits réservés | Politique de confidentialité | Statuts | Designed and Produced by ACW