Fred Bauma, symbole de la détention arbitraire en RDC

03.06.2016 ( Modifié le : 25.02.2019 )

Fred Bauma est l’une des figures proéminentes de la Lutte pour le Changement (LUCHA), une ONG très reconnue qui demande une transition démocratique en RDC.

En mars 2015, Fred a été arrêté par des agents de l’État lors d’une manifestation pacifique à Kinshasa. Accusé de promotion de la violence et de rébellion, il a immédiatement été placé en détention. 

TRIAL International a porté l’affaire devant le Groupe de travail des Nations Unies sur la détention arbitraire (GTDA). En octobre 2015, celui-ci a déclaré la détention de Fred illégale et a dénoncé les violations commises à son égard.

Lire la décision

Malgré les recommandations du GTDA, les autorités congolaises sont restées inflexibles et ont détenu R. arbitrairement pendant près d’un an et demi.

R. a finalement été libéré en août 2016 sur décision de la Cour Suprême, mais les charges portées contre lui demeurent.

Un symbole de la persécution politique

La nature arbitraire de l’arrestation de Fred, les mauvais traitements subis et le caractère secret de sa détention représentent des violations graves des droits les plus fondamentaux.

Plus généralement, Fred Bauma est devenu un symbole des violences commises en toute impunité à l’égard des défenseurs des droits humains en RDC. Tout comme TRIAL International, de nombreux acteurs internationaux ont pris fait et cause pour lui et ont lutté pour sa libération.