« Après la disparition de mon père, nous avons été mis au ban de la société. »

28.08.2018 ( Modifié le : 01.10.2018 )

Kamala avait 12 ans quand son père a été emmené par les autorités. Personne ne l’a revu depuis. Étant l’aînée de la fratrie, et comme sa mère était illettrée, c’est la jeune fille qui a assumé la lourde tâche de chercher justice.

PLUS D’INFORMATIONS

Sur cette affaire
Sur la lutte contre les disparitions forcées
Sur les actions de TRIAL International au Népal

©2018 trialinternational.org | Tous droits réservés | Avertissement | Statuts | Designed and Produced by ACW