TRIAL donne sa première formation régionale pour les avocats des Grands Lacs africains

22.10.2018 ( Modifié le : 30.10.2018 )

Forte de son expertise au Burundi et en RDC, TRIAL International inaugure sa première formation jointe pour 80 avocats rwandais, congolais et burundais. Un tournant qui amorce la stratégie régionale « Grands Lacs » de l’organisation.

L’Association des Barreaux des Pays des Grands Lacs (ABGL) regroupe depuis février 2018 les Barreaux de Goma (RDC), de Bukavu (RDC), de Bujumbura (Burundi) et du Rwanda. Fondée pour favoriser les échanges entre les avocats de la région, l’initiative a trouvé un écho naturel chez TRIAL International. L’organisation travaille en effet depuis plusieurs années sur le Burundi et la RDC, et pourra grâce à l’ABGL systématiser son appui aux avocats de la région.

« Nous avons constaté que les avocats congolais et burundais faisaient face à des difficultés similaires dans leur travail de lutte contre l’impunité », explique Pamela Capizzi, responsable du programme Burundi à TRIAL International. « Nous avons donc bâti notre formation autour de thématiques qui seront utiles à chaque Barreau, notamment la documentation des crimes internationaux comme la détention arbitraire et les violences sexuelles. »

Vers une stratégie régionale dans les Grands Lacs

Cette formation marque une première étape dans la nouvelle approche transfrontalière de TRIAL International dans la région. A l’avenir, l’organisation devrait mener de plus en plus de projets communs à ses programmes Burundi et RDC, voire étendre son action à d’autres pays de la zone.

L’atelier est aussi une occasion de renforcer les dynamiques régionales d’échange entre les avocats eux-mêmes. « Notre approche est fondée sur le renforcement de compétences, autrement dit donner aux partenaires locaux des outils pour être eux-mêmes acteurs du changement », précise Daniele Perissi, responsable du programme RDC de TRIAL International. « Dans ce sens, bâtir un réseau transfrontalier d’avocats qui se connaissent et partagent leurs bonnes pratiques contribue à la pérennité de notre action sur place.»

Concrètement, la formation a réuni 80 participants, équitablement répartis entre les Barreaux de Goma, de Bukavu, de Bujumbura et du Rwanda à raison de 20 participants par Barreau, avec une importante représentation féminine. « Par cette formation, TRIAL International a offert une grande opportunité à l’ABGL en matérialisant l’un de ses objectifs, à savoir la création d’un cadre d’échange et partage scientifique pour la promotion du droit dans la région », affirme Me Abel Ntumba, Bâtonnier du Barreau de Goma et Président de l’Association des Barreaux des Pays des Grands Lacs.