Une conseillère juridique de TRIAL International à l’ONU

20.02.2019 ( Modifié le : 25.02.2019 )

Adrijana Hanušić Bećirović, conseillère juridique pour le programme Bosnie-Herzégovine chez TRIAL International, siégera au Comité consultatif pour la prévention de l’exploitation et des abus sexuels.

Décidée à intégrer la société civile dans ses efforts pour lutter contre l’exploitation et les abus sexuels, l’ONU a récemment créé un Comité consultatif formé de personnalités triées sur le volet. Le 20 février, le Secrétaire général António Guterres a nommé sept éminents experts, parmi lesquels Adrijana Hanušić Bećirović, conseillère juridique en Bosnie-Herzégovine chez TRIAL International depuis 2012, pour y siéger.

« La seule pensée qu’il existe encore aujourd’hui des cas d’abus et d’exploitation sexuels commis par des fonctionnaires dont le but initial est d’apporter paix et protection aux zones en conflit, me semble totalement inacceptable », déclare Adrijana Hanušić Bećirović. « Nous devons faire de notre mieux pour empêcher tout acte de ce genre, et réagir de façon appropriée quand ces actes auraient échappé à leur vigilance. J’ai hâte de contribuer de toutes les manières possibles à cet objectif crucial. »

Le Comité a notamment pour fonction de conseiller le Secrétaire général sur les moyens de renforcer les mesures de prévention et les mécanismes de responsabilisation pour lutter contre l’exploitation et les abus sexuels, commis tant par le personnel des Nations Unies que par des personnes n’appartenant pas aux forces des Nations Unies qui agissent en vertu d’un mandat du Conseil de sécurité.

©2019 trialinternational.org | Tous droits réservés | Avertissement | Statuts | Designed and Produced by ACW