fbpx

Bosnie-Herzégovine : Réparer les crimes du passé est essentiel pour façonner un avenir meilleur !

12.12.2019 ( Last modified: 09.12.2019 )

Un message de Selma Korjenic, Responsable du programme Bosnie-Herzégovine

Chers amis,

je m’adresse à vous depuis la Bosnie-Herzégovine où plus de 20 ans après la fin de la guerre, les séquelles sont encore vives. De nombreuses victimes souffrent encore aujourd’hui des crimes subis autrefois : traumatisme psychologique, précarité et stigmatisation sont le quotidien de nombre d’entre elles.

Le volet réparateur du droit est central pour que les victimes puissent aller de l’avant. ©Will Baxter/TRIAL International

La justice peut aider les victimes à se réapproprier leurs vies : grâce aux réparations, elles peuvent accéder à des soins, regagner leur dignité, et enfin tourner la page. Ce volet réparateur du droit est central à mes yeux.

C’est pourquoi je sollicite votre générosité aujourd’hui : Nous avons besoin de vous pour aider les victimes à obtenir réparation.

Comme je l’ai récemment rappelé devant le Conseil de Sécurité des Nations Unies, le droit aux réparations reste très inégalement appliqué en Bosnie-Herzégovine. De nombreux obstacles entravent encore l’accès à la justice. La violence détruit, mais la reconstruction est possible.

Cette année,un groupe de généreux donateurs double vos dons jusqu’au 16 décembre pour un montant de 30’000 CHF, chaque franc en vaut donc deux ! Engagez-vous dès maintenant et permettez à vos contributionsd’aller deux fois plus loin !

Un immense merci pour votre participation.

Selma Korjenic,
Responsable du programme Bosnie-Herzégovine

©2020 trialinternational.org | All rights reserved | Avertissement | Statuts | Designed and Produced by ACW